Quoi ? Une fille ? Je ne connais pas ce Pokémon. Blague comme ça.

Les filles sont souvent dévalorisées par rapport aux joueurs masculins, pourquoi ? On ne sait pas encore, mais certains critères font que parce que l’on est « une fille » on ne sait pas jouer, FAUX. Beaucoup de joueurs E-sport ou joueurs casual sont des hommes, certes, mais le gaming a un côté féminin !

je-suis-une-super-gameuse-bouteilles-et-tasses-t-shirt-premium-homme

Cette facette du jeu vidéo n’est pas assez exploitée, même si de nombreuses Youtubeuses comme Chelxie, PixiaGaame ou encore JodieDreams en font l’activité principale de leur chaîne. Leur succès augmente de jour en jour même si ce sont « des filles », alors pourquoi autant de préjugés sur les gameuses ? Que ce soit sur PC, Xbox ou Playstation, les idées que l’on se fait sur les filles sont souvent les mêmes. De plus, les femmes hésitent plus que les hommes à se lancer dans le gaming, par peur du regard des autres et aux critiques qu’on pourrait lui faire. Malgré leur capacités en jeu, certains internautes prennent le plaisir à critiquer ou dire du mal de leurs vidéos (ou stream) et parfois de la personne en elle-même. Sur les vidéos (ou stream) d’hommes, des « haters » comme on les appelle dans le jargon, sont aussi présents mais pas autant que dans les communautés féminines, à notre grand désespoir.

Les filles âgées de 8 à 12 ans jouent souvent aux jeux web, comme ceux dédiés à la beauté ou à la mode (cliché de la fille). Elles s’intéressent également à imaginer leur vie future, ce qui explique leur attirance pour les jeux de rôle, ceux qui permettent de s’essayer à différents métiers par exemple. Les jeux facilitent l’imagination de scénarios comme si cela n’avait été possible auparavant : les adolescentes peuvent opter pour des réalités différentes afin d’expérimenter en toute sécurité dans ce monde de jeux pourtant sans limite.


Comme je le disais précédemment, avant de m’égarer (#organisationnulle), certains stéréotypes font que parce qu’on est « une fille » on ne sait pas jouer, ou on est dans l’incapacité de jouer… donc les voici :

  • Les streameuses font un live juste pour montrer leur corps, pas pour jouer.cadeau-gameuses
  • Les filles plus aptes à se maquiller ou se coiffer, que de jouer aux jeux vidéos.
  • Les geekettes ont des lunettes, un appareil dentaire, une peau acnéique et une coiffure qui laisse à désirer.
  • Les filles dans les jeux vidéos ne sont que des gars qui ne s’acceptent pas et qui profitent de la naïveté de ses congénères masculins.
  • Certaines jouent juste pour attirer les garçons, ces filles là n’y connaissent pas grand chose, mais risquent quand même de se faire prendre à leur propre jeu.

Et j’en passe beaucoup d’autres … ! On joue si ça nous plait, parce que c’est une passion ou encore un métier (dans le meilleur des cas). Si l’un de vous peut m’expliquer en quoi jouer aux jeux vidéos, regarder des films de SF ou encore de lire des bandes-dessinées est un « truc de mec » ? Les geekettes n’aiment pas être mises dans des cases clichées telle que la mode ou la coiffure, les films à l’eau de rose et les romans assortis. « Mais tu dois jouer aux jeux de filles ! » disent-ils, je ne vois pas pourquoi on doit jouer à des jeux qui ne nous plaisent pas forcément, parce qu’on est une fille.

Prenons la fameuse série des Sims par exemple, beaucoup disent que c’est un jeu de fille parce que c’est pas violent, parce que c’est de la simulation donc ça nous fait « rêver ». Il n’y a pas que les filles qui joue à ce type de jeu, le Youtubeur Garry’s School par exemple, a fait plusieurs séries sur les Sims 3 et 4. Alors que certaines Youtubeuses font que du FPS, et d’autres que des MMORPG.


Ah les MMORPG … quelle belle invention ! En tant que « grosse joueuse » de MMORPG, je sais ce qu’il s’y passe quand on est une fille. Entre les « PGM auto-proclamés » (Petit, Gros et Moche) et les Kikoos, on a le choix.

  • Premier choix : « PGM auto-proclamés« , cette espèce pas si rare que ça (malheureusement), va sous-estimer vos talents dans le jeu. Pourquoi ? Vous le savez surement déjà… Pour votre sécurité, veuillez appliquez l’ignorance et s’il vous poursuit, tuez-le. Montrez votre GIRL POWER.
  • Second choix : « les Kikoos« , tout d’abord qu’est-ce qu’un kikoo ? C’est un joueur qui a souvent pas plus de 12-13 ans et qui fait le malin, ou vous demande de l’aider. Par gentillesse, on accepte généralement de l’aider à trouver une zone, par exemple. Ils ne sont pas méchants mais agaçants malgré eux.

Je pense que j’ai fait le tour de tous les clichés sur nous, Geekettes dans l’âme. Si un jour dans votre vie de gameur, vous croisez une joueuse, par pitié, soyez sympa avec elle ! Vous pourrez faire des belles rencontres et même rejouer ensemble par la suite si affinité. Et ne dites pas : « Tu joues bien pour une fille ! », notre génétique n’est pas un paramètre handicapant pour bien jouer.

J’espère que mon article vous a plu et je vous remercie de l’avoir lu !

3197818253_1_4_iJMUEyjS

Source image 1 / 2 / 3 

Laisser un commentaire

HypnoticaTv est en live, rejoins nous
CURRENTLY OFFLINE
Twitch
Twitter
Facebook
Youtube
Steam
Nos articles via RSS