Depuis quelque temps, mon portable est envahi de musique venue tout droit des années 1980, ou plus précisément de la synthwave. Et vous savez quoi ? J’adore ça. Préparez-vous à faire un voyage dans le temps, je vous amène dans ma Doloréane.

 

Attention !
Les liens hypertextes peuvent mener à des clips osés, violents et considérés comme -18. 

 

Mais késako ? 

 

La synthwave/outrun ou « musique électronique inspirée des bandes sons des films des années 80’s » est un style musical né au début des années 2010.

Oubliez Indochine et autres Duran Duran, là on va parler de courses poursuites à la Mad Max, L’arme fatale, d’ambiance néon et de films d’horreurs kitchs à souhait.

Deux noms se démarquent, Perturbator et Carpenter Brut. Ces noms vous disent quelque chose ? Normal ! Ils ont respectivement participé à la B.O. de Hotline Miami 1 et 2. Ces deux français mêlent sons purement électro avec la présence de synthé et mélancolie nostalgique, avec des références musicales aux films d’horreurs et aux nanars que les années 80 nous ont offert.

 

Giphy

Carpenter Brut – The Perv : inpsiration film d’horreur kitsch

Un univers particulier 

 

Ecouter de la synthwave c’est se plonger dans un univers typique de Blade Runner, de Terminator et autre Total Recall comme dans le clip The Perv de Carpenter Brut, un mélange de Flash Dance et de film Giallo. Mélangez une bonne dose d’univers rétrofuturiste avec une pointe de kitsch et vous obtiendrez la base de ce qu’est la synthwave.

L’influence geek n’est pas laissée pour autant. Comme le dit Carpenter Brut dans une interview, « je me sens plus proche de la scène geek que de la scène électro ». En effet, ce géant de la scène a participé à la BO d’Hotline Miami 2 mais également de celle du jeu The Crew.

Vous l’aurez compris « Geek » et « pop culture » sont les maîtres-mots.

 

https://i.imgur.com/horeLX9.gif?noredirect

Sentient de Perturbator

 

Les pochettes d’albums

 

Souvent très travaillées et rappelant l’univers Néo-rétro du mouvement, elles savent attirer notre regard.

Attardons nous sur celles de Perturbator un petit moment. Appréciez le travaille d’Ariel Zucker-Brull. Un aspect sombre et cynique avec des couleurs presque néons mais aussi très sensuelles et sexy font de ces artworks mes pochettes préférées.

 

https://i.ytimg.com/vi/BP1C-W8A69s/maxresdefault.jpg

Pochette de l’album « The Uncanny Valley » de Perturbator

https://f4.bcbits.com/img/a0539529398_10.jpg

Pochette de l’album « Dangerous Days » de Perturbator

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En parlant de Zucker-Brull, il a également fait la pochette de l’album Does not exist de Trevor something gardant les mêmes codes : des couleurs néon, un aspect sombre et surtout une fille sensuelle voire sexy.

 

https://f4.bcbits.com/img/a0539529398_10.jpg

Pochette de l’album « Does not exist » de Trevor Something

 

En ce qui concerne les pochettes de Dan Terminus, je rappelle que l’usage de drogues est extrêmement dangereux pour la santé. Des couleurs flashy, des éléments sortis tout droit de l’imagination de H.R Giger sous LSD composent l’ensemble de ses pochettes.

 

Pochette de l’album « The Wrath of Code » de Dan Terminus

Pochette de l’album « Automated Refrains » de Dan Terminus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais comment parler de pochettes d’albums sans parler de celle de Carpenter Brut pour son album Trilogy ? Un melting-pot de toutes les références des années 80 : des patins à roulettes, un couteau à cran d’arrêt, une pizza, un cocktail avec un parasol en décoration, un téléphone en forme de lèvre et bien sûr des feuilles de palmier pour le côte miami beach. L’influence métal est également présente avec un masque à gaz et un crane de bélier sur lequel est gravé le logo de l’artiste.

 

Pochette de l’album « Trilogy » de Carpenter Brut

 

Vous l’aurez compris, l’esthétique n’est pas quelque chose de laissé au hasard. Tout est calculé et tout y est important.

 

Pour terminer cet article, je vous laisse avec quelques titres à découvrir ou à redécouvrir.

 

Perturbator – Miami Disco (de la B.O. d’Hotline Miami)

 

Perturbator – She moves Like a Knife.

 

Carpenter Brut – Anarchy Road (AMV du film Judge Dredd)

 

Dan Terminus – Restless Destroyer (AMV de Ken le survivant)

 

GosT – Cursed (de la B.O. de Watch Dogs)

 

HypnoticaTv est en live, rejoins nous
CURRENTLY OFFLINE
Twitch
Twitter
Facebook
Youtube
Steam
Nos articles via RSS